Ma ligne…

road

Crédit photo

Il est temps pour moi désormais d’évoquer – à voix haute et avec vous – la question de ma ligne…… éditoriale 😉

Cette question happe mon esprit chaque jour depuis des semaines. Il était grand temps que je m’en préoccupe et ce n’est pas si simple.

Je viens de mettre en place les catégories nécessaires à la bonne tenue de mon blog, histoire de ne pas tout jeter comme ça à la volée, hors toutes considérations d’organisation.

Chaque chose a sa place et le plaisir sera bien gardé 😉

 Cela bien sûr ne dit rien ou à peine de l’intention ni du contenu de mon blog.

Comment vous dire ? Je suis une curieuse de la vie.

Un papillon butine, me direz-vous ?

Oui, mais pour la bonne cause et pas seulement.

Il y a tellement de sujets dans tant de domaines qui à mes yeux méritent considération et partage. A chaque fois, ils ont en mon esprit déverrouillé une serrure récalcitrante, m’ont amusée, m’ont éclairée ou nourrie d’un savoir nouveau.

C’est cela que j’ai envie de partager avec vous.

 On fait avec ce que l’on est, avec qui l’on est, a fortiori lorsqu’il s’agit de bloguer.

Ma vie, c’est celle d’une fille du sud, pur produit de la génération X, qui bosse dans un métier qu’elle aime (c’est riche la communication !), est maman de 3 enfants (de 6 à 20 ans), aime la nature et voyager ; Je voudrais d’ailleurs que ma vie ne soit faite que de cela. Monter un jour dans un train et partir pour des Tours du monde, avec mes enfants.

N’en redescendre qu’au bout du voyage, je ne sais où ni quand.

Ce serait merveilleux !

Je parlerai donc avec vous de cette vie-là, faites de rêves et de réalités dans laquelle les deux peuvent se rejoindre. Je vous dirai les lieux que j’aime, mon goût pour la nature, pour les voyages, les tendances qui me touchent, mes humeurs et mes idé(aux)es. Régulièrement, je ferai un petit papier en lien avec l’art-thérapie parce que c’est un sujet qui m’intéresse.

Je publierai 2 fois par semaine, un rythme qui me semble réalisable, cohérent.

Mon écriture est certes imparfaite, et au-delà de ça, je manque encore de beaucoup de connaissance en matière de manipulation WordPress 😦

J’aimerais cependant que vous fassiez partie de l’aventure, avec bienveillance, parce que ça va souvent mieux en partageant.

Je vous dis A bientôt

Je blogue et c’est génial !

41a7414921d3f2475dfac263f19a080bcrédit photo

A l’ouest rien de nouveau, puisqu’il existe des millions et des millions de blogueurs je le sais bien. Certains, véritables avant-gardistes ont déjà quelques belles années d’ancienneté (la sagesse est à mes yeux corrélée aux acquis du temps qui passe et j’aime les esprits sages), et influencent officiellement la planète. On les appelle les blogueurs influents, ils comptent une masse considérable de visiteurs avides de découvrir comme un rituel le nouveau post de leur(s) auteur(s) favori(s).

Qu’on le veuille ou pas (et oui, il existe encore de nombreux oncles Vania hurlant Back to the trees !), le blog est devenu un nouveau canal médiatique qui impacte désormais nos attitudes, nos comportements, notre manière d’être, nos achats, nos convictions, nos amours, nos intentions de votes aussi probablement, nos vies en somme.

Qu’il apporte un simple plaisir de lecture ou procure une apprentissage capital, un bon blog, c’est comme un moteur qui nous propulse dans une direction, qui fait bouger les choses, son auteur fait figure de leader d’opinion.

Je me suis donc laissée prendre au jeu. Je me suis documentée ci-et là, sur le net évidemment. Faut dire que je n’appartiens pas à la génération Y ou Z, celle qui babillait sur le portable de sa mère et pianotait avant même de savoir lire.

En catimini, à bas bruits d’abord comme si je n’osais pas, je suis donc entrée en terre inconnue. Timidement. C’est vrai après tout, qui suis-je, qu’ai-je donc à raconter – et surtout publier – qui n’ait été dit, vu, lu, qui puisse avoir un quelconque intérêt pour qui que ce soit ?

Puis soudainement, la vie m’a donné un coup de pouce, ou un coup de pied aux fesses. Alors que je tournais autour du pot en me disant « Allez, vas-y, ça a l’air trop bien cette circulation magique all over the word », ma directrice générale m’a proposée un nouveau poste. J’aurai désormais à bloguer pour le compte des affaires culturelles de la collectivité pour laquelle je travaille. Merveilleuse coïncidence n’est-ce pas ? J’ai accepté avec joie, sachant que dès lors je ne devrai plus me contenter d’être à distance. La vie est bien faite n’est-ce-pas ?

Parce que je crois qu’on n’arrête pas le temps et qu’il est vain de ne pas s’inscrire dans la marche du progrès, parce que je n’ai pas peur du web 2.0, je suis ravie d’entrer dans la blogosphère, j’en suis heureuse même. Je suis débutante certes, mais je vais faire de mon mieux.

Blogueurs débutants ou influents, Critiquez-moi, soutenez-moi, engueulez-moi peut-être, mais s’il vous plait, accompagnez-moi 🙂