Le revenu universel, tu connais ?

revenue de baseAïe, c’est lundi, encore un lundi… Tu n’as pas forcément envie d’aller bosser, surtout si tu n’as pas vraiment choisi ton métier, si ce n’est pas ta passion, si c’est juste ton gagne-pain alors que tu rêves de t’acomplir à autre chose. Le papillon non plus n’est pas toujours raide dingue de  plaisir quand il part gagner sa vie. Mais comme toi, il y va….

Le travail se réduit-il aux activités dont on peut tirer une rémunération ?

Celles-ci sont-elles les seules activités qui créent de la richesse ?

Le revenu d’existence tu connais ?

La question est contemporaine. Elle est évoquée, deci-delà, par nos politiques entre autres. L’idée consiste à attribuer une somme d’argent modeste et équitable à chaque habitant de la planète, en raison du fait qu’IL EST, indépendamment d’une quelconque autre condition. On l’appelle également revenu d’existence, et non, ce n’est pas mon imagination qui divague. Intellectuels, philosophes et économistes en débattent sur le principe de la valorisation et l’épanouissement du capital humain.

Voici la définition du Mouvement Français pour un revenu de base

Le revenu de base est un droit inaliénable, inconditionnel, cumulable avec d’autres revenus, distribué par une communauté politique à tous ses membres, de la naissance à la mort, sur base individuelle, sans contrôle des ressources ni exigence de contrepartie, dont le montant et le financement sont ajustés démocratiquement.

Si la proposition n’est pas nouvelle, elle bénéficie en ce moment d’une attention accrue, dans toute l’Europe et au-delà. lle gouvernement suisse organisera dans les 2 ans un référendum national sur la possibilité d’un revenu de base inconditionnel, afin de permettre à TOUS de mener une existence digne et participer à la vie publique.

Il ne s’agit pas de rien foutre, ni de se ficher de participer ou pas au bien-être et à « l’effort » collectif (dont la notion est relative, tout comme celle de la logique budgétaire), ni de s’inscrire dans une passivité dépressive ou autre débauche stérile ou morbide,  mais de donner en pleine conscience et PAR CHOIX ce que l’on a de meilleur pour une cause et une tâche, SANS ALIENATION.

Deviendrons-nous tous de gros fainéants dégoulinants d’aise et insensibles à autrui. Non je ne pense pas, au contraire. Chacun sera en mesure de s’investir, donner son temps, ses compétences et ses efforts à des tâches qui n’ont pas de forte valeur ajoutée, ne produisent rien qui soit directement monnayable mais qui concourrent à l’équilibre d’une société.

Transfert de budgets sociaux, système de redistribution d’allocations, reconnaissance d’une autre forme de création de valeur et dispositions budgétaires apropriées, le revenu universel peut concrètement ne pas être une utopie, et génèrerait même de vraies simplifications administratives. … et des économies… Aucun des partis politiques actuels ne peut désormais faire autrement que de s’en (pré)occuper, ils le font et c’est tant mieux 😉 !

Si ça te tente, clique , c’est le portail francophone du revenu de base

Tu me diras ce que tu en penses 🙂

 Bon lundi 😉

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s