Tes enfants devenus adultes, voyagent seuls

road

Aujourd’hui, ma fille est rentrée de voyage, c’est à son tour de revenir de l’Inde…

Il y a longtemps, nous l’y avions emmenée. Elle était petite, 5 ans tout juste. On était à Bombay lorsqu’elle les a fêtés, sur l’Indian Gate, face à la mer. C’était en 1998. On avait mangé un gâteau au Taj Mahal Hotel. Je me souviens bien de ce moment.

Depuis, elle y est retournée plusieurs fois, avec son père, ou avec moi. Elle s’est baladée au gré de nos choix. Puis seule, elle a trainé quelques pas en Europe, pas très loin, pas très longtemps.

Depuis toujours, elle sait préparer ses valises, comme si elle savait qu’elle aurait à s’y faire pour du regular. 

Elle est d’une génération qui a la chance de pouvoir bouger facilement, du low cost à gogo, du co-voiturage qui débarque, des trains à travers l’Europe.

D’un certain point de vue, on nous facilite le mouvement 🙂

Un jour, tes mômes grandissent. Sans que cela n’altère rien, les relations changent. On se retrouve pas à pas face à un adulte, capable de décider par lui-même où il veut aller. Pour 1 jour, pour 1 semaine, pour 1 mois, pour 1 an, pour 1 vie. Tout cela relève désormais de son  intention, plus de la tienne.

Aujourd’hui, ma fille a 20 ans. Ce n’était pas vraiment programmé mais il se trouve qu’elle a eu l’opportunité de m’accompagner en Inde, avec son amoureux et deux de leurs amis.

Le papillon et ses mômes en Inde, c’est pas nouveau. Le papillon et sa fille adulte en Inde, c’est nouveau. Tu vis ton voyage, tu vis ton histoire. Elle est là, tu partages avec elle et sa bande de gamins devenus adultes eux aussi.

Puis elle a envie d’aller explorer un autre coin et elle part, sans toi, dans cet immense pays surpeuplé, tu commences à la lâcher en te disant un   » Wouahou….  » rempli de tas de choses.

Elle revient. Tout va bien. Elle repart plus longtemps. Elle revient et tout va toujours bien. Tu es sur le même territoire finalement… 🙂

Ça te rassure…

Ainsi de suite jusqu’au jour où c’est toi qui doit rentrer, et pour le coup, la lâcher comme tu laisses  un ballon s’envoler dans le ciel. Tu la laisses là, encore si jeune à tes yeux, dans ce pays qui grouille, dans cette ville de plus de 18 millions d’habitants.

T’as la boule au bide, tu pars.

Les jours passent…

Lorsqu’elle revient à son tour, tu t’aperçois, que oui, elle est grande, parfaitement capable de voyager seule et loin, qu’elle se débrouille comme une reine 🙂

Est-ce qu’elle marche sur tes pas ? tu te le demandes, tu l’imagines, tu es tentée de te le dire mais tu ne dois pas. Elle est elle et tu es toi, deux personnes distinctes et autonomes. Cette fameuse autonomie que tu as souhaité pour elle tout ce temps que tu as passé à l’éduquer….  Peut-être a-t-elle seulement flairé tes traces, rien de plus.

Est-ce que les chiens font des chats ? Habituellement, non… 

Est-ce que le temps passe ? Oui, c’est sûr ! Profitons-en 😉 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s