bloguer pour qui, bloguer pour quoi

39d105ae6b805f021ad8d25ae5cb171e

Je fais partie des nouvelles blogueuses, des débutantes, de celles qui comptent (largement) moins de 200 abonnés et qui sont entrées dans la blogosphère à bas bruit. Pour rappel anecdotique, j’ai été mutée vers de nouvelles missions à l’automne. On me demande désormais de créer, de développer et d’animer la communication numérique d’une institution culturelle, dans le sud-est de la France.

Avant cela, je n’étais que lectrice de blogs, sur les réseaux sociaux je n’étais qu’un individu lambda, œuvrant pour son propre compte, discrètement. Je partageais sur Facebook quelques info que je trouvais pertinentes, j’alimentais avec quelques images que je trouvais belles, je postais quand, au bout du monde ou pas bien loin, je voulais partager avec mes proches quelques instants qui comptaient. Je ne bloguais pas, Pinterest, Scoop it ou Twitter restaient à distance.

Mais bloguer pour le compte d’une institution, d’une entreprise, ce n’est pas la même chose. Soudainement, la situation s’inversait. De l’extérieur, je passais à l’intérieur, j’entrais dans le ventre de la machine, j’œuvrais du dedans pour le compte d’un professionnel.

Inutile de raconter ici pourquoi il m’a fallu d’abord créer mon propre blog avant que ne paraisse le blog professionnel parce que ça n’a pas d’intérêt majeur. Toujours est-il que Le papillon qui vole a vu le jour 🙂

Alors bloguer pour qui, pour quoi ?

A cela, je suis désormais en mesure de répondre 🙂

On blogue pour des raisons professionnelles, on blogue dans l’intention de monétiser, et je, tu, il, nous bloguons parce que nous avons des choses à dire, parce que nous avons envie d’écrire, parce qu’entrer en blogosphère ressemble à entrer en religion comme on partage ou comme on se relie les uns aux autres.

Il faut être ce que l’on a envie d’être et nos blogs le disent. ON y parle de nos passions, de nos trouvailles, de nos enfants, de nos délices, de nos voyages, on y partage nos connaissances et nos savoirs. On évolue ainsi avec notre temps, avec ses technologies et techniques nouvelles, avec la marche naturelle du numérique qui n’a rien de diabolique. Il semble qu’une recherche Google sur deux aboutisse à une page blog, autrement dit nous sommes très nombreux à évoluer sur cette nouvelle plateforme. Bloguer prend du temps, alors il faut aimer cela. Bloguer signifie avoir l’esprit ouvert et curieux, aller à la rencontre  des autres, aimer dire et partager.

On blogue pour nous et les autres, on blogue pour aller de l’avant, parce que c’est follement passionnant et que le plus trépidant reste à venir 😉

voulez vous

Publicités

10 réflexions sur “bloguer pour qui, bloguer pour quoi

  1. je blog car j’ai tjs aimé ca depuis la mode des skyblogs (on rigole pas) mon vrai blgo à 4 ans cet année je ne suis pas une grande blogueuse mais pas grave je kiff bloguer echanger et je blog pour moi avant tout. bonne continuation a ton blog et bravo pour la selection du jour qui me fait découvrir ton blog

  2. Pour ma part, bloguer est comme un exutoire, partager des choses avec des gens inconnus qui se retrouvent dans ce qu’on leur raconte, c’est top ! Et puis, petit à petit, on s’attache à ce petit monde, il y a un an je l’ai quitté doucement et l’envie de revenir trottait tout le temps dans un coin de ma tête ! Parce que bloguer, c’est du temps et de l’investissement, et cela ne colle pas toujours à notre emploi du temps.. Mais on s’y marre bien, on se soutient, on s’observe évoluer… Et c’est super enrichissant!

  3. Merci pour cet article qui montre que nous partageons un certain nombre d’interrogations… La notion de plaisir dans cette société toujours plus standardisée est essentielle à mes yeux et je suis ravie de voir qu’on partage déjà ça.
    Comme toi, je me suis mise aux nouvelles technologies pour répondre aux exigences de mon métier, et puis petit à petit j’ai eu envie de les exploiter dans ma sphère privée.
    Lily, bloggeuse en herbe !

  4. Je bloguai déjà au temps de mon adolescence (mon dieu on dirait que j’ai 60 ans quand je parle ) j’ai arrêté pendant quelques années et me voila de nouveau sur la blogosphère pour parler de tout et rien mais surtout de ce qui me passionne et m’anime. Votre article me rassure je ne suis pas la seule à m’interroger sur cela 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s