Home sweet home # 1: la maison en paille

maison_paille2_000

Je fais partie de ces convaincu(e)s qui pensent que les maisons dans lesquelles nous vivons n’ont pas qu’une fonction matérielle. Elles ont clairement une action – positive, négative, éventuellement neutre – sur notre métabolisme, nos énergies, notre bien-être, notre santé.

Et ce de manière consciente ou inconsciente.

Je crois que notre nid – puisque c’est de cela dont il s’agit n’est-ce-pas ? – doit être aussi proche que possible du naturel, dans la plus grande proximité avec nos besoins, nos vrais besoins, confort inclus, afin de préserver le meilleur équilibre qui soit.

Cela tient donc de nombreuses considérations, de divers paramètres dont celui du matériau de construction (ou de fabrication).

Cette question me tient à coeur, et si j’en avais la possibilité, je testerais en famille et au long cours, les yourtes, les huttes, les maisons en bois, celles en terre, les roulottes, … (là ce sont mes envies nomades qui s’expriment :-) ).

Je décide donc de publier régulièrement un post dont le thème générique pourrait être Home sweet home

D’une manière générale, une maison paille se compose d’une ossature en bois (pas obligatoirement) dans les cases de laquelle sont insérées des bottes de pailles, dont le séchage et la densité doivent être parfaitement adaptés, ensuite enduite de chaux, platre ou autre, recouverte de la toiture que l’on aura choisie.

Evidemment, dès que j’évoque mes envies de paille, se dessine presque toujours ce petit sourire un peu ironique que l’on pourrait traduire par :

oh oh attention  ta maison va brûler, s’envoler, se déliter aussi vite que celle des 3 petits cochons :-)

Bah oui…

… Mais non :-)

  120429215507

La première maison en France réalisée de telle manière est la  Maison Feuillette , bâtie en 1920, et qui est aujourd’hui un véritable lieu de promotion de l’écoconstruction.

maison_feuillete

Ensuite tous azimuts, quelques éléments (non exhaustifs) en la faveur de la construction paille

Elle est esthétique

Elle est écologique

Elle respire

Son acoustique est fantastique

Ses qualités thermiques sont remarquables.

La matière première est renouvelable, facilement locale (80 % des matériaux employés proviennent d’un rayon inférieur à 50 kms)

Son coût ne dépasse pas celui d’une construction classique

Elle est biodégradable en fin de vie

Il existe de nombreux chantiers participatifs répondant aux besoins des autoconstructeurs, ainsi que des formations et une documentation foisonnante

Elle résiste au feu aussi bien que n’importe quelle construction

Elle ne craint ni la taille, ni la hauteur (maximum 7 étages)

Pour aller plus loin, je vous propose ci-après quelques liens de référence :

Le centre national de la construction paille Emile Feuillette

La maison paille

Compaillons

Au cas où l’envie de vivre l’histoire des 3 petits cochons nouvelle version vous séduirait IRL 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s